J’ai découvert la photographie dès mon plus jeune âge grâce à l’appareil argentique de mon père. Confrontée très tôt au décès de proches, je considère mes clichés comme le seul témoignage d’une existence éphémère, mais également comme un excellent moyen thérapeutique .

 

La photographie est pour moi un moyen de mettre les choses à distance  mais également de créer une certaine proximité

 

Aussi, si les portraits intimistes ont ma préférence, je passe aussi de longues heures à marcher dans la ville à l’affut de détails insolites.

 

Passionnée de musique, c’est tout naturellement que j’ai cherché à unir mes deux passions. Aussi, lorsqu’en 2012 j’intègre la rédaction du webzine Metal Sickness comme chroniqueuse et live reporter je me spécialise très vite comme photographe et me forme également à la vidéo. Dès lors les concerts et les festivals s’enchainent.

 

Aujourd’hui je poursuis mon travail de de photographe de concerts et travaille en parallèle sur du photoreportage et des projets artistiques. Mes thèmes de prédilection sont bien entendu l’univers musical mais je mène également une réflexion sur l’angoisse, la mort, la violence et les tabous de nos sociétés contemporaines.

 

A travers mes photos je souhaite apporter un témoignage sur une autre réalité souvent ignorée, livrer une vision crue et sans artifice de l’existence. Mon univers, parfois très sombre, met pourtant l’accent sur la passion qui peut animer des êtres à la beauté décadente.